Je vous ai parlé de ce projet d'écriture que j'ai pour 2018 dans l'article précédent. L'été dernier déjà, j'ai commencé à y travailler en jetant un plan grossier sur Word et en commencant à écrire en me disant qu'on verrait bien quelle direction ça allait prendre, mais pas que...

L'été dernier, pour étayer mon projet, je suis allée pour la première fois m'imprégner dans le village (et oui, sur cette branche il n'y en a qu'un !) de la famille de mon grand-père maternel, à l'honneur dans mon projet de livre.  J'y ai rencontré une cousine qui m'a guidée dans le village, m'a fait découvrir les maisons de mes arrières grands-parents (grande émotion !), le lavoir, etc dont j'ai pu prendre quelques photos en vue d'illustrer mes propos. Et surtout, nous avons échangé des photos de famille, des renseignements et nous avons réuni quelques cousins.

Ca a été une grande révélation pour moi de me rendre sur place et beaucoup d'émotions et je me suis demandée pourquoi je ne l'avais pas fait avant ! C'est curieux d'avoir passé 25 ans à faire de la généalogie sans jamais être allée dans les villages de mes ancêtres et je me rends compte maintenant de l'importance que cela revêt. Voir les lieux et renouer le contact avec les cousins qui m'ont accueillie à bras ouverts, j'ai eu une sensation d'appartenance très forte à la famille et au village, la sensation d'être "chez moi", d'y être déjà venue.

J'en ai également profité pour faire quelques recherches complémentaires aux archives départementales du Bas-Rhin et bien m'en a pris, puisque j'ai trouvé les dossiers militaires de mon grand-père  de mes arrières grands-pères ainsi que les dossiers d'anciens combattants. Des documents que je n'avais pas pris la peine de chercher plus tôt, trop occupée que j'étais à fouiller l'état civil et les registres paroissiaux, mais aussi un peu parce que les archives militaires me semblaient complexes. Elles ne sont pas simples effectivement, mais avec un peu d'aide du personnel des archives, on fait des merveilles !

En complément toujours, j'ai voulu jeter un oeil dans le cadastre pour localiser les maisons de mes arrières grands-parents, voire d'autres maisons de mes ancêtres, mais là aussi, la recherche est ardue et mérite d'y passer plusieurs jours. Il faudra que j'y retourne, le temps que je comprenne le fonctionnement des recherches dans le cadastre, mes vacances étaient passées ! Ce sera plus facile la prochaine fois !